Cedric Grand Vuillemin What are philosophical systems

Collège de France

«It's amusing, observe Edgar Poe, de voir la facilité avec laquelle tout système philosophique peut être réfuté. Corn also n’est-il pas désespérant de constater l’impossibilité d’imaginer qu’aucun système particulier soit vrai? »Poe ne fait évidemment qu’exprimer sur ce point une opinion très répandue. Mais il se pourrait que l'on surestime, de façon générale, considérablement la facilité avec laquelle un système philosophique peut être réfuté et même que les systèmes philosophiques soient en réalité bel et bien irréfutables, yé compris lorsqu'on invoque pour essayer de r d'entre eux les progrès de la connaissance scientifique. Ce qui signifierait que, si on ne peut malheureusement affirmer d’aucun d’entre eux qu’il est vrai, on ne peut pas davantage réussir et on n’a jamais réussi à établir de façon réellement convaincante qu’il est faux.

Jacques Bouveresse a consacré deux années de son enseignement (2007 et 2008) au Collège de France à la question: Qu’est-ce qu’un système philosophique? Le point de départ de sa réflexion a été “le travail monumental et décisif, mais malheureusement beaucoup trop peu connu et utilisé” de Jules Vuillemin, son prédécesseur. Il y confronte ses idées à celles de philosophes français du xixe siècle comme Jouffroy et Renouvier, et à celles d’auteurs contemporains comme Gueroult, Quine, Dummett et Peacocke. Il y affronte notamment trois questions: (1) Qu’est-ce qu’un système philosophique? (2) La philosophie possède-t-elle par essence une forme systématique? Et, si oui, pourquoi? (3) Pourquoi les systèmes philosophiques ne sont-ils jamais parvenus et ne parviendront-ils probablement jamais à se départager?